Florence Parly au Mali après la mort de 13 soldats français


La ministre française de la Défense, Florence Parly est en visite au Mali où 13 soldats français engagés dans la lutte contre le terrorisme ont péri dans la collision entre deux hélicoptères de combat.

La visite mercredi de la ministre française de la Défense, Florence Parly, dans le nord du Mali intervient 48 heures après ce drame, alors que les victimes étaient en mission à une opération de soutien aux troupes au sol qui traquaient des jihadistes.

Selon l’état major français, les deux hélicoptères entrés en collision volaient très bas lors d’une opération commando près de la frontière avec le Niger.

Lors du conseil du gouvernement mercredi présidé par Emmanuel Macron, le président français a souligné que son objectif était de “renforcer la propre sécurité de la France ” et de fournir “un soutien important” aux pays africains, a fait savoir la porte-parole du gouvernement français, Sibeth Ndiaye.

Une cérémonie d’hommage national aura lieu lundi au monument des Invalides à Paris.

La plupart des politiciens français ont salué l’opération militaire de la France au Sahel comme un élément clé de la lutte mondiale contre l’extrémisme.

Robert O’Brien, conseiller à la sécurité nationale du président américain Donald Trump, a déclaré dans un tweet qu’il était attristé par cette nouvelle et que les États-Unis adressaient leurs condoléances à la France et aux familles des personnes décédées.

©Magazine24 avec APNews


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*