Zimbabwe : 4,1 millions de personnes menacées de famine


Les Nations unies via le PAM annoncent une aide alimentaire au bénéfice d’un quart de la population du Zimbabwe pour éviter une crise alimentaire.

Selon le Programme alimentaire mondial (PAM) cette aide sera donnée au 4,1 millions de Zimbabwéens.

Il s’agit notamment des céréales, des légumes et de l’huile végétale.

D’après l’ONU, la moitié de la population du Zimbabwe est confrontée à la faim, et 7,7 millions d’entre eux souffriraient de faim extrême.

Le PAM livrera plus de 240 000 tonnes de produits alimentaires pour soulager la faim.

“Les faibles précipitations prévues étant de nouveau attendues pour la récolte principale d’avril, l’ampleur de la faim dans le pays va s’aggraver avant de s’améliorer”, a déclaré David Beasley, Directeur exécutif du PAM.

Le Zimbabwe autrefois un important producteur de produits alimentaires en Afrique australe, connaît actuellement une sécheresse et une inflation qui ont toutes deux affecté la production alimentaire.

La crise économique ponctuée par le manque de liquidité a aggravé la situation, ce qui signifie que beaucoup ne peuvent pas acheter de nourriture.

“Nous pensons que si nous n’atteignons pas ces objectifs et ne les assistons pas, la situation se transformerait en une crise majeure”, a déclaré Eddie Rowe, directeur de pays du PAM, à Reuters.

La semaine dernière, les autorités de Harare en tête desquelles le président, Emmerson Mnangagwa, avait décidé de sursoir le projet de suppression des subventions sur les céréales l’année prochaine pour aider les plus démunis.

Pour M. Mnangagwa, il s’agit de protèger lutter contre la hausse des prix des denrées alimentaires et l’inflation qu’entrainerait une telle mesure.

©Magazine24


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*