Burundi : le président Nkurunziza accuse le Rwanda de déstabilisation

De nombreux écoliers emprisonnés pour "Outrage à Chef d'Etat"

Le président Burundais, Pierre Nkurunziza a de nouveau accusé le Rwanda de déstabiliser son pays.

Pierre Nkurunziza s’est exprimé à l’ouverture de la dixième assemblée du forum parlementaire de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (la CIRGL).

Selon lui, le Burundi est victime d’attaques répétées des groupes armés formés et équipés par Kigali depuis 2015.

Ces attaques partent depuis la République démocratique du Congo (RDC) et le Rwanda affirme le président Burundais.

D’après M. Nkurunziza, ces attaques se concentrent dans la province de Cibitoke où elles ont fait des dégâts importants et occasionnées des pertes énormes.

M. Nkurunziza a appelé la CIRGL et la communauté internationale à jouer leur rôle pour garantir la stabilité et la sécurité de son pays.

C’est la deuxième fois en l’espace de deux semaines que le Rwanda est accusé par son voisin de tentative de déstabilisation et d’attaque contre son territoire.

Lors d’une première sortie, le porte-parole du gouvernement de Bujumbura, Prosper Ntahorwamyiye avait dénoncé les mêmes faits indiquant par ailleurs que le Burundi ne restera pas sans réagir.

©Magazine24


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*