Rwanda : démission du président de la Fédération de cyclisme

Le président de la Fédération nationale de cyclisme du Rwanda a quitté ses fonctions sur fond d’accusations d’abus sexuels.

Le président de la Fédération rwandaise de cyclisme a démissionné samedi après que des allégations de corruption et d’abus sexuels.

Aimable Bayingana ea quitté ses fonctions ainsi que tout le bureau fédéral.

Le Bureau d’enquête sur le Rwanda (RIB) a déclaré qu’il enquêtait sur ces allégations mais qu’il ne ferait pas d’autres commentaires.

M. Bayingana a nié tout acte répréhensible.

Le scandale a éclaté lorsque le cycliste américain Jonathan Boyer, l’ancien entraîneur de l’équipe nationale de cyclisme du Rwanda, a rendu public des allégations d’inconduite au sein de la fédération cycliste, connue sous le nom de Ferwacy, après des incompréhensions avec M. Bayingana.

Jonathan Boyer est le premier Américain à participer au Tour de France, M. Boyer a joué un rôle clé pour rendre le cyclisme un sport extrêmement populaire au Rwanda.

M. Boyer, qui a quitté son poste d’entraîneur, a accusé M. Bayingana dans une lettre ouverte de saper ses efforts pour développer le sport, d’abuser de sa position et de faire peu pour aider les cyclistes féminines harcelées par des entraîneurs.

Confirmant la démission de M. Bayingana, le ministère des Sports du Rwanda a déclaré qu’il enquêterait également sur les allégations.

Le ministère a fait savoir qu’elle envisage de mettre en place une politique de tolérance zéro contre les abus sexuels et qui s’appliquerait à toutes les disciplines sportives.

©Magazine24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *