Afrique : un plan directeur du marché de l’électricité en gestation

La Banque africaine de développement (BAD) et l’Agence de développement de l’Union africaine (AUDA-NEPAD) ont convenu d’élaborer conjointement un plan directeur pour un réseau et un marché continental de l’électricité.

L’accord pour la mise en place d’un schéma directeur du réseau électrique continental entre la Banque et AUDA-NEPAD a été dévoilé, le 29 novembre, lors d’un atelier de trois jours en marge de la Semaine du Programme de développement des infrastructures (PIDA) qui s’est tenue au Caire en Egypte. L’atelier a également produit les termes de référence du Masterplan.

« Le plan directeur du réseau électrique continental garantira le développement de marchés de l’électricité compétitifs aux niveaux régional et continental, créant ainsi des opportunités uniques d’utiliser de manière optimale les vastes ressources énergétiques de l’Afrique au profit de l’Afrique « , a déclaré le professeur Mosad Elmissiry, conseiller principal en énergie auprès du PDG de l’AUDA-NEPAD.

L’atelier visait à faire progresser le lancement d’un réseau de transport continental intégré (ICTN) pour relier les services publics nationaux d’électricité en pools régionaux et, finalement, en un réseau de transport à l’échelle du continent. Il est également prévu de créer un marché pour le commerce de l’électricité.

Le plan directeur servira également de base à la composante énergétique d’un plan d’action (PIDA), qui met l’accent sur les principaux projets d’intégration régionale.

Le développement d’un réseau unifié de transport d’électricité et d’un marché pour le commerce de l’électricité est considéré comme une priorité essentielle pour améliorer la vie des populations du continent.

« La plupart des services publics d’électricité en Afrique aujourd’hui ne sont pas en mesure d’obtenir les ressources financières nécessaires pour mettre en œuvre les segments nécessaires d’interconnexions régionales et les lignes d’alimentation nationales associées « , a déclaré Angela Nalikka, directrice des réseaux électriques nationaux et régionaux à la BAD.

« La Banque prévoit d’encourager la participation du secteur privé aux projets de transport sur le continent. », a précisé Mme Nalikka.

©Magazine24 avec la BAD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *