Liberia : les écoles publiques fermées pour cause de grève

Les autorités Libériennes ont annoncé lundi la fermeture de l’ensemble des établissements scolaires publics du pays pour tenter de contenir une grève déclenchée par les enseignants et d’autres agents de l’Etat qui réclament des arriérés de salaires.

La décision a été prise par le ministère de l’Éducation du Libéria.

Selon le porte-parole du ministère, J Maxime Bleetahn,  ces écoles publiques pourraient rouvrir début janvier prochain pour éviter une implication des élèves du fait de l’absence des enseignants dans les salles de classe.

« Nous avons donc pensé fermer les écoles jusqu’au 3 janvier pendant que nous négocions avec les enseignants en grève », a déclaré M. Bleetahn.

La grève illimitée déclenchée ce début de semaine mobilise les 77 000 fonctionnaires libériens.

D’après Moibah Johnson, qui dirige le principal syndicat des fonctionnaires : «Cette action est le résultat de l’échec des négociations avec le gouvernement du Libéria…qui n’a pas donné suite  aux revendications.»

« Certains d’entre nous devons des loyers aux propriétaires, nos enfants ne sont pas à l’école parce qu’il n’y a pas d’argent pour payer leurs frais de scolarité et nous n’avons rien à leur offrir ce Noël », a-t-il fait savoir.

L’économie libérienne est en difficulté depuis quelques temps, les banques n’ayant pas assez de liquidité.

La semaine dernière, l’attaché de presse du  président Isaac Solo Kelgbeh a déclaré à la BBC que le gouvernement avait été « surpris » par la grève mais espérait convaincre les dirigeants du syndicat d’annuler la grève.

Il avait également signifié que le gouvernement intensifierait ses efforts pour satisfaire leurs revendications.

©Magazine24 avec BBC Africa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *