Nigeria : une église incendiée pour pratiques « occultes »

Des manifestants ont incendié une église dans la ville d’Akure, au sud-ouest du Nigéria, après la découverte présumée sous l’autel du temple du corps sans d’un enfant d’un an disparu depuis plusieurs jours.

Que c’est il passé à l’église Sotitobire Miracle Church, au sud-est du Nigeria incendié par des manifestants entrés dans une colère noire ?

Selon les faits rapportés par plusieurs médias Nigerians et BBC Africa, cette église serait au centre d’un scandale suite à la découverte macabre sous l’autel de son Pasteur principal du corps sans vie d’un enfant dont les parents n’avaient plus eu de nouvelles.

Selon la presse locale, l’enfant a disparu le mois dernier dans cette église fréquentée par sa mère, Modupe Kolawole, qui dénonce un acte criminel.

D’après des témoins, au moins deux manifestants ont été blessés par balle lorsque des policiers ont tenté de disperser la foule en colère.

De son côté, la police a déclaré qu’un de ses officiers avait été tué lors de la même manifestation.

Le fondateur de la paroisse Alfa Babatunde,  a été arrêtée la semaine dernière par la police criminelle aux fins de s’expliquer sur la disparition du garçonnet.

Affaire à suivre

©Magazine24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *