Ouganda : l’Etat condamné à dédommager une activiste controversée

Un tribunal ougandais a condamné l’Etat à payer à l’activiste et universitaire Stella Nyanzi la somme de 50 mille shillings ougandais (14 000 $;     8 245 371 FCFA ) au titre de dommages pour avoir été empêché de voyager hors du pays.

La décision a été prononcée lundi par la haute cour de Kampala en faveur de Nyanzi pour violation de son droit à la circulation.

Selon le journal ougandais Daily Monitor qui en fait large écho, Stella Nyanzi a été empêchée par le service de l’immigration de quitter l’Ouganda le 19 mars 2017 pour assister à une conférence à Amsterdam.

Elle a ensuite engagé des poursuites pour violation de ses droits et pour les fonds dépensés pour l’obtention du visa, l’achat du billet d’avion et la réservation de l’hôtel.

Dans son jugement, la juge en chef Henrietta Wolayo a conclu que l’État avait violé l’article 24 de la Constitution axé sur le respect de la dignité humaine et la protection contre les traitements inhumains, a rapporté de son côté le journal Observer.

Stella Nyanzi, connue pour ses posts antigouvernementaux sur Facebook, dont certains prennent la forme de poèmes, purge actuellement une peine de 18 mois de prison pour insuje au président Yoweri Museveni.

©Magazine24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *