Gabon : panique à Libreville après un tremblement de terre à Sao Tome

Plusieurs quartiers de Libreville, la capitale gabonaise ont été pris de panique lorsqu’un tremblement de terre survenu à Sao Tome voisin a été ressenti sur la côte du golfe de Guinée.

La secousse de 5,5 de magnitude sur l’échelle de Richter selon le site Sismologue.com a eu lieu à 84,45km, de Terra Firme (Sao Tomé-et-Principe) la ville la plus proche de l’épicentre.

À Libreville ce sont les quartiers situés le long de la corniche qui ont ressenti les vibrations de puissance différente. Il s’agit notamment des quartiers Akanda, Glass et Louis entre autres.

Plusieurs immeubles à usage d’habitations et de bureaux ont été évacués, les occupants ayant été invités à rester en dehors afin de parer à toute réplique.

Un habitant dans la capitale gabonaise a déclaré à magazine24.news que  » De l’immeuble de l’ancienne primature où  je me trouve en ce moment encore, j’ai ressenti un petit secousse de cinq  secondes. J’ai  du me lever de mon fauteuil pour essayer  de regagner l’extérieur  et me rassuer que tout va bien. J’affirme avoir ressenti ce léger tremblement de terre sans conséquences ».

Ce n’est pas la première fois qu’un séisme touche le Gabon. Il y a 45 ans, un tremblement de terre d’une magnitude de 6,2 a eu lieu le lundi 23 septembre 1974 à 19:28:17 à 15,08 km de Madinga (Gabon) qui est la ville la plus proche de l’épicentre, rapporte le site Sismologue.com.

Visitez le site https://www.sismologue.com

Celui de jeudi aurait été également touché Malabo (Guinée Équatoriale) et Douala (Cameroun).

Nous y reviendrons.

©Magazine24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *