La Zambie lève la suspension des exportations des pierres précieuses

La Zambie a annoncé la suspension des droits d’exportation de 15% sur les pierres précieuses et semi-précieuses à l’exception des diamants.

Les faits ont été rapportés jeudi par l’entreprise sud-africaine Gemfields Group Ltd précisant que la mesure entrera en vigueur début 2020.

Cette disposition en vigueur depuis 2018, a porté un coup aux bénéfices des sociétés minières et était l’une des nombreuses mesures fiscales source de conflit avec le gouvernement.

Sur son site internet, Gemfields a publié une copie du communiqué signé par le ministre des Finances Bwalya Ng’andu et datée du 13 décembre 2019, indiquant que les droits d’exportation seraient suspendus à compter du 1er janvier 2020.

D’après l’agence Reuters qui en a fait sa « une », le ministère des Finances n’a pas immédiatement commenté cette annonce.

Le porte-parole de la Zambian Revenue Authority n’a pas aussi souhaité réagir.

La Zambie, deuxième producteur de cuivre en Afrique, a tenté d’ instituer des impôts plus élevés sur l’industrie minière – un secteur clé – alors pour tenter de faire face à son endettement élevé et son faible niveau de croissance.

Cependant, le recul de l’industrie l’a forcé à annuler ses plans pour remplacer sa taxe sur la valeur ajoutée par une taxe de vente non remboursable, une grosse pomme de discorde dans l’industrie.

©Magazine24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *