Burundi : Accord entre la BAD et le gouvernement pour le secteur énergie

La Banque africaine de développement (BAD) et le gouvernement Burundais ont signé deux accords de 29,7 millions d’euros de dons pour le secteur de l’énergie.

Le premier don, d’un montant de 14,7 millions d’euros, a vocation à financer la construction du poste de Rubirizi dans le cadre du projet d’interconnexion des réseaux électriques des pays des lacs équatoriaux du Nil (NELSAP).

Le second, de 15 millions d’euros, contribuera au financement de la partie burundaise du même projet d’interconnexion électrique.

Les accords ont été paraphés par le ministre burundais des Finances, du budget et de la coopération au développement économique, Domitien Ndihokubwayo, et le responsable pays de la Banque Africaine de développement au Burundi, Daniel Ndoye, en présence de Claude Bochu, chef de la délégation de l’Union européenne (UE) au Burundi.

Ces deux projets bénéficient déjà de ressources budgétaires du gouvernement burundais ainsi que de financements en cours de la Bad, à savoir un don du Fonds africain de développement de 15,70 millions d’euros et des dons du Fonds africain de développement et du Fonds d’assistance technique de 6,79 millions d’euros.

Ces deux projets importants pour le Burundi visent à renforcer les capacités de production et de transport d’électricité dans le pays, à développer davantage le marché régional de l’énergie électrique et à contribuer ainsi à stimuler la croissance économique et améliorer le bien-être des populations au Burundi.

©Magazine24 avec APO Group

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *