Gabon : 2 Chinois enlevés au large de Libreville

Selon la presse locale, des individus armés ont attaqué plusieurs navires au large de Libreville, la capitale gabonaise tuant une personne.

Selon le site direct infos (www.directinfosgabon.com) qui cite des sources Maritimes, les assaillants ont attaqué cinq (5) navires qu’ils ont détourné, dans la nuit de samedi à dimanche 22 décembre 2019 vers 3 heures du matin.

L’attaque c’est soldé par la mort d’un commandant de bord gabonais, Aymard Koumba-Mbina, précise nos confrères de directinfosgabon.com.

Deux chinois qui se trouvaient dans un bateau de pêche en attente de licence sont portés disparus.

L’alerte été donnée par le navire de Satram Topic Down aux environs de 3h du matin, indique la même source.

Ce n’est la première fois que des actes de piraterie maritime sont signalés sur les côtes gabonaises. Le Gabon étant situé dans le Golfe de Guinée où les attaques se sont multipliées ces derniers temps.

En 2018, un tanker ayant à son bord 19 marins avait disparu entre les eaux du Gabon et de Sao Tome et Principe.

Au cours des six premiers mois de l’année 2018, pas moins de 107 incidents impliquant des pirates avaient été signalés dans le Golfe de Guinée indique le Bureau maritime international (BMI).

Une enquête vient d’être ouverte et des équipes de sécurité lancées à la recherche des assaillants.

Ces équipes seraient composées, dit-on, de la Marine marchande, de la Marine nationale et du Conseil national de la mer chargé de centraliser et de coordonner l’action en mer pour l’Etat gabonais.

La zone de recherches a déjà été circonscrite.  Il s’agit des eaux de Sao-Tomé, de la Guinée équatoriale et du Gabon.

©Magazine24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *