Le Malawi mobilise 67 millions USD pour son premier projet d’énergie solaire

Un des premiers projets d’énergie solaire du Malawi a levé 67 millions USD de capitaux d’investissement et peut ainsi clôturer son financement.

Les premiers travaux ont commencé sur le site du projet, à Nkhotakota, et la construction de la première phase devrait être achevée d’ici mars 2020. Une fois terminé, le projet ajoutera 46 MW d’énergie propre à l’alimentation électrique locale.

Le projet a été élaboré par Phanes Group (basé aux ÉAU) en collaboration avec responsAbility Renewable Energy Holding et OPIC.

Il a pour origine le premier accord d’achat d’électricité conclu en février 2019 avec ESCOM, la société nationale de services publics du Malawi. Il s’agissait du premier appel d’offres lancé par le Malawi dans le secteur de l’énergie et l’accord d’achat d’électricité devrait durer 20 ans.

Le projet a été attribué à Phanes Group et à ses partenaires en mai 2017 à la suite d’une procédure d’appel d’offres international pour laquelle 21 entreprises avait soumissionné.

Phanes Group travaillera en étroite collaboration avec ses partenaires tout au long de la mise en œuvre du projet : responsAbility assume l’apport des capitaux de financement ainsi que la fonction de co-développeur du projet, l’OPIC contribue à son financement par l’emprunt, et Natsons est le partenaire de développement local.

« Ce projet assurera l’autonomie des communautés mal desservies dans certaines des régions les plus pauvres d’Afrique en leur offrant un accès à une énergie abordable, fiable et diversifiée », a commenté Tracey Webb, Vice-Présidente Financements structurés et Assurances de l’OPIC.

Le projet Nkhotakota s’inscrit dans le cadre des efforts déployés par le gouvernement du Malawi pour recourir à l’énergie solaire afin de renforcer l’infrastructure électrique du pays. Actuellement, seuls 15% des habitants ont accès à l’électricité et la capacité nationale est estimée à 362 MW. La capacité supplémentaire apportée par ce nouveau projet contribuera de manière significative à l’objectif gouvernemental d’accès à l’électricité pour 30% de la population d’ici 2030.

Le projet permettra également au Malawi de réduire sa dépendance traditionnelle à l’égard de l’hydroélectricité, qui représente actuellement plus de 95% du mix énergétique du pays. En effet, cette dépendance a rendu le pays vulnérable aux sécheresses, notamment en raison de la baisse récente du niveau des eaux du lac Malawi, qui menace l’approvisionnement en électricité de la région.

La nouvelle centrale solaire atténuera ce problème et jouera un rôle essentiel dans la sécurisation de l’approvisionnement électrique du Malawi pendant la journée.

©Magazine24 avec APO Group

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *