Nigeria: Sowore et Dasuki libérés sous caution

L’activiste nigérian Omoyele Sowore et l’ancien conseiller à la sécurité nationale Sambo Dasuki ont quitté la prison mardi soir après que le procureur général a accepté leur libération sous caution.

Cette libération fait suite à une pression interne et internationale croissante sur le gouvernement nigérian pour qu’il se conforme aux ordonnances des tribunaux.

La justice a ignoré plusieurs ordonnances judiciaires intimant libération de l’ancien conseiller Dasuki, détenu depuis 2015.

Début décembre, des manifestations ont éclaté après l’arrestation à nouveau de l’activiste et ancien candidat à la présidence Sowore quelques heures seulement après sa libération sous caution.

Sambo Dasuki qui a quitté la prison mardi vers 21 heures (2000 GMT), a rejoint sa famille à son domicile dans le quartier d’Asokoro à Abuja. Sowore a été libéré plus tôt dans la soirée, saluant des partisans en liesse.

« Les deux prévenus sont tenus de respecter les conditions de leur libération sous caution et de s’abstenir de tout acte contraire à la paix publique et à la sécurité nationale ainsi que leur procès en cours qui se déroulera conformément aux lois du pays », le procureur général et ministre de la Justice Abubakar Malami.

Sambo Dasuki, qui a servi sous l’ex président Goodluck Jonathan, est accusé de fraude impliquant 68 millions de dollars de dépenses.

Il a toujours plaidé non coupable.

Magazine24 avec Reuters

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *