Angola : la justice ordonne le gel des « avoirs » d’Isabel Dos Santos

Un tribunal angolais a ordonné le gel des avoirs d’Isabel, son mari et un associé dans le cadre d’une enquête pour corruption.

Déjà évincée de la Sonangol, la société nationale pétrolière, Isabel Dos Santos, fille de l’ex président Angolais, Jose Eduardo Dos Santos a vu ses avoirs être gelés par la justice dans le cadre d’une enquête pour corruption.

Sont aussi touchés, son mari Sindika Dokolo, et leur associé Mário Filipe Moreira Leite da Silva, président de Banco Fomento Angola (BFA).

Cette mesure fait suite à une demande d’injonction du gouvernement, qui souhaite récupérer environ 1 milliard de dollars détenus illicitement, selon les autorités, par Isabel dos Santos et ses associés.

Cette décision de justice est une nouvelle étape de la campagne anti-corruption lancée par le président Joao Lourenço, depuis son arrivée au pouvoir en 2017.

Isabel dos Santos nie tout acte répréhensible dans sa gestion.

Son frère, Jose Filomeno dos Santos, ancien dirigeant du fonds d’investissement souverain du pays, est quant à lui jugé depuis le 9 décembre à Luanda pour des faits de corruption.

Le 20 décembre dernier, le parlement angolais a approuvé le projet de loi visant à supprimer l’effigie de l’ex président José Eduardo Dos Santos des nouvelles coupures de Kwanza, la monnaie locale et dont la mise en circulation est prévue pour début janvier.

©Magazine24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *