L’ambassade américaine en Irak prise pour cible

Des manifestants ont attaqué mardi l’ambassade américaine à Bagdad, la capitale irakienne.

L’attaque contre la représentation diplomatique fait suite à des frappes aériennes meurtrières visant une milice soutenue par l’Iran.

Les manifestants venus par dizaines, dont des miliciens chiites irakiens et leurs partisans sont entrés par effraction dans le complexe de l’ambassade américaine à Bagdad, détruisant la porte principale et incendiant une zone de réception.

Il s’agit de l’une des pires attaques contre une ambassade américaine après celle de Benghazi en Libye il y a quelques années.

Des gardes américains ont tiré des gaz lacrymogènes pour disperser les protestataires des colonnes de fumée se sont élevées sur le terrain de l’ambassade où certains manifestants étaient toujours présents.

Selon l’Associated Press, des soldats américains étaient déployés sur le toit du bâtiment principal de l’ambassade avec leurs armes pointées sur les manifestants.

Un homme sur un haut-parleur a exhorté la foule à ne pas entrer dans l’enceinte, en disant: « Le message a été délivré. »

D’après le département d’État, aucun blessé n’est à déplorer précisant par ailleurs que tout le personnel américain était en sécurité et qu’aucune évacuation n’est envisagée.

En outre, de troupes supplémentaires pourraient être déployées dans les prochaines heures pour assurer la protection du complexe.

©Magazine24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *