Nucléaire : la Corée du Nord met fin aux moratoires sur ses tests

Photo. Illustration. La poignée de mains historique à Panmunjom entre Donald Trump et Kim Jong Un n'a pas permis de réduire les appétits Nord-coréens pour le nucléaire

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un a déclaré que Pyongyang abandonnait ses moratoires sur les essais de missiles balistiques et intercontinentaux, estimant qu’ils étaient devenus caduques.

D’après Kim Jong Un dont les propos sont rapportés par l’agence de presse officielle KCNA
“Le monde sera témoin d’une nouvelle arme stratégique qui sera possédée par la RPDC dans un avenir proche”, a-t-il déclaré.

Selon le leader Nord-coréen, “Il n’y a plus de raison pour que le pays soit lié unilatéralement à cet engagement”.

D’après les observateurs, l’annonce du président Kim menace de bouleverser la diplomatie nucléaire des deux dernières années, menée par le président américain Donald Trump.

Le dirigeant Nord-coréen s’est violemment pris aux “États-Unis” qui selon lui mènent “des actions contraires aux intérêts fondamentaux de notre État et adoptent une attitude de brigand”.

Kim Jong Un en veut pour preuve ” les petits et grands exercices militaires” menés par Washington conjointement avec la Corée du Sud tout en envoyant du matériel militaire de haute technologie à Séoul.

Mieux fait remarquer Kim, le président Trump n’a pas respecté ses engagements personnels d’arrêter” ces exercices et, les USA ont intensifié les sanctions contre le Nord.

“Nous ne pouvons jamais vendre notre dignité”, a-t-il ajouté, affirmant que Pyongyang “passerait à une action réelle choquante pour faire (aux États-Unis) payer les douleurs subies par notre peuple”.

©Magazine24 avec Yahoo


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*