Affrontements meurtriers au Darfour au Soudan

Des affrontements communautaires au Darfour occidental se sont soldés par la mort de plusieurs personnes dans cette partie du Soudan.

Ces accrochages ont eu lieu au camp de Krinding, à l’est de la capitale de l’État el-Geneina, du 29 au 30 décembre entre des groupes ethniques arabes et africains.

Selon Ashraf Eissa, porte-parole de la mission conjointe de maintien de la paix Union africaine-Nations Unies au Darfour, MINUAD, « des membres de la tribu arabe ont fait irruption dans le camp des déplacés et ont ouvert le feu sur ceux qui étaient là. Ils ont aussi mis le feu aux abris ».

D’après M. Eissa,  » un policier du gouvernement soudanais qui a tenté d’intervenir lors du saccage de la banque de sang d’un hôpital de la région a été tué par balles par des proches des victimes transférées dans cet hôpital ».

Selon un bilan encore provisoire, au moins vingt deux personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées.

La paix reste fragile au Darfour, où un conflit a éclaté en 2003 lorsque des rebelles pour la plupart non arabes se sont soulevés contre le pouvoir de l’ex président Omar El Bechir.

Ce conflit aux dires des Nations unies (Onu) a fait près de 300 000 morts et 2,5 millions de personnes déplacées.

©Magazine24 avec Aljazeera et Reuters

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *