Burkina : des étudiants tués au passage de leur bus sur une mine

Photo. Illustration

Au moins 14 personnes dont plusieurs étudiants ont péri lorsque l’autocar dans lequel ils étaient, a sauté sur un engin explosif improvisé (IED).

Pas de revendication à l’heure actuelle après le décès de 14 personnes dont plusieurs étudiants au passage de leur autocar sur une engin explosif improvisé.

Quatre autres personnes ont été blessées après que l’engin explosif improvisé (IED) a fait exploser un bus à Toeni, un département de la région de Sourou dans le nord-ouest du Burkina Faso.

D’après de sources concordantes, le véhicule transportait principalement des étudiants de retour de vacances de fin d’année.

Cette nouvelle attaque survient quelques jours après celle qui a visé la veille de Noël, une base militaire dans le nord du pays.

35 civils dont plusieurs femmes avaient été tuées par des militants djihadistes présumés.

Le Burkina Faso, le Mali et le Niger sont régulièrement la cible d’attaques islamistes radicaux.

©Magazine24


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*