Un Nigérian emprisonné pour fraude fiscale aux États-Unis

Photo. Illustration

La justice américaine a condamné vendredi, un Nigérian nommé Babatunde Olusegun Taiwo, à quatre ans de prison pour avoir volé plus de 12 millions de dollars sous forme de fraude fiscale en usurpant  l’identité de citoyens américains.

Selon la justice américaine, le prévenu avait réussi avec l’aide de complices à déposer des déclaration frauduleuses de remboursement de revenus, grâce à des données récupérées lors d’incidents de sécurité.

Dans un communiqué, le département américain de la Justice (DoJ) a indiqué que Taiwo et ses complices, dont Kevin Williams, avait utilisé les informations personnelles d’identification (PII) des personnes divulguées lors d’une attaque informatique dans une entreprise de paie pour déposer de fausses déclarations de remboursement de revenus auprès de l’US Internal Revenue Service (IRS).

D’après le département américain de la justice Taiwo et ses amis ont déposé plus de 2 000 déclarations de remboursement de revenus et réclamé plus de 12 millions de dollars de remboursements. Ils ont bénéficié d’environ 889 712 $ versés par l’IRS.

S’exprimant lors du procès, le sous-procureur général adjoint principal Zuckerman a fait savoir que ” Le Département reste déterminé à poursuivre ceux qui usurpent les identités de citoyens américains pour voler de l’argent aux États-Unis en déposant de fausses déclarations de revenus et en réclamant des remboursements frauduleux”.

Babatunde Olusegun Taiwo purgera ses quatre ans de prison et trois autres années en résidence surveillée. Il a également été condamné à rembourser chaque centime versé par l’IRS.

Quant à Kevin Williams, l’un de ses complices, il a été condamné à 6 ans et demi de prison pour son rôle dans le vol d’identité mais aussi pour fraude électorale et pour être rentré aux États-Unis après avoir été expulsé du pays.

©Magazine24 avec Guardian


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*