La Gambie met en garde Yahya Jammeh sur son retour au pays

Photo/Illustration/ArchivesL'ex président gambien, Yahya Jammeh vit en exile en Guinée Equatoriale

La Gambie a mis en garde l’ex président Yahya Jammeh qui avait manifesté son désir de retourner dans son pays d’origine.

Depuis sa défaite à l’issue de la présidentielle de décembre 2016, Yahya Jammeh vit en exil en Guinée Equatoriale.

Mais selon les autorités de Banjul, la sécurité de M. Jammeh ne pourra pas être garantie s’il revenait sans autorisation, a déclaré un porte-parole du gouvernement à la BBC.

Une thèse rejetée par un porte-parole du parti de l’ancien président qui précise que “M. Jammeh peut revenir à tout moment” dans son pays.

Yahya Jammeh a été forcé à l’exil en Guinée équatoriale sous la pression de la CEDEAO après avoir refusé d’accepter sa défaite aux élections de décembre 2016.

Arrivé au pouvoir lors d’un coup d’État en 1994, Yahya Jammeh a ensuite dirigé la Gambie durant 22 ans. Son régime est accusé de violations des droits de l’homme, notamment d’exécutions extrajudiciaires, de torture et de détentions arbitraires.

Ces méfaits ont été examinés tout au long de l’année dernière lors d’auditions publiques lancées par la Commission vérité, réconciliation et réparations (TRRC), créée par son successeur, le président Adama Barrow.

M. Jammeh qui a refusé jusque la de coopérer avec la commission continue de nourrir son désir de retourner dans son pays.

Mais d’après le chef par intérim de son parti, Ousman Rambo Jatta, qui n’a pas donné de détails sur cet éventuel come-back fait savoir qu'”Il est en route … Il peut être ici à tout moment”, a-t-il déclaré au programme Focus on Africa de la BBC.

©Magazine24


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*