Gabon : les quatre chinois enlevés au large de Libreville libres


Les quatre chinois enlevés lors de l’attaque de bateaux commerciaux au large de la capitale gabonaise mi décembre ont finalement été libérés au Nigeria.

L’annonce de leur libération a été faite par le consulat de Chine à Lagos, la capitale fédérale.

Les quatre ressortissants de l’empire du milieu n’avaient plus donné signe de vie depuis la nuit du samedi à dimanche 22 décembre 2019 lorsque des pirates lourdement armés ont attaqué des navires sur les côtes gabonaises.

Ce jour-là, un commandant de bord gabonais  nommé : « Aymard Koumba-Mbina » avait été tué.

Depuis cette attaque une enquête est en cours afin de retrouver les assaillants présumés.

©Magazine24


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*