Mali : pas de liberté provisoire pour le capitaine Sanogo

Amadou Haya Sanogo, l’ex capitaine des Forces armées maliennes qui a renversé en 2012, le président Amadou Toumani Touré, en fin de mandat cette année là ne sera pas remis en liberté provisoire aujourd’hui.

Selon les avocats de l’ex capitaine, Amadou Haya Sanogo devra patienter jusqu’à mardi prochain lors du délibéré de la chambre d’accusation.

L’ancien putschiste attend depuis 2013 sa sanction pénale pour l’enlèvement et l’assassinat de 21 bérets rouges en 2012.

Les faits avaient eu lieu cinq semaines après son coup d’état et révélaient au grand jour les tensions entre bérets verts et bérets rouges.

©Magazine24 avec Studio Tamani

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *