Hong Kong déclare l’état d’urgence face à l’épidémie de pneumonie virale

Photo. Illustration Les déplacements et rassemblements sont provisoirement interdits à Wuhan, épicentre de l'épidémie causée par le Coronavirus

Les autorités de Hong-Kong ont décrété l’état d’urgence à la suite de l’épidémie de pneumonie virale partie de la ville de Wuhan.

Les autorités de l’ex colonie britannique ont un également annoncé la fermeture des établissements scolaires pendant 2 semaines après les vacances du Nouvel An lunaire.

Ces établissements ne devraient pas reprendre leurs activités avant le 17 février prochain, a précisé Mme Lam.

La chef de la ville, Carrie Lam, a également annoncé samedi que les trains et les vols en provenance de la ville de Wuhan sont suspendus.

A ce jour, l’épidémie qui a débuté à Wuhan dans le centre de la Chine s’est propagée au reste du pays et à l’étranger dont cas confirmés en France, un cas au Texas aux États-Unis ainsi que les pays alentours tel que la Thaïlande.

Les autorités Hong-Kongaises ont confirmé la présence sur leur sol de cinq cas de la nouvelle maladie.

Le journal local South China Morning Post a rapporté qu’un marathon à Hong Kong qui devait attirer 70 000 participants le 9 février avait été annulé.

A ce jour, plus de 1000 personnes sont infectées par la maladie et 41 autres ont été tuées par le virus.

Selon les médias d’Etat chinois qui cite la Commission nationale de la santé, le nombre de personnes infectées a augmenté. On compte environ 1 287 avec 41 décès.

Le dernier bilan établit sur la base d’informations compilées en provenance de 29 provinces et villes de Chine fait état de 237 patients hospitalisés dans un état grave.

Les 41 décès comptabilisés uniquement en Chine, sont 39 pour la province du Hubei épicentre de l’épidémie, et un dans les provinces du Hebei et du Heilongjiang.

©Magazine24 avec APNews


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*