Le président Buhari ordonne des frappes contre les voleurs de bétails

Le président nigérian, Muhammadu Buhari, saluant ses partisans lors de son investiture à Abuja, au Nigeria, fin mai 2015.

Le président Nigerian, Muhammadu Buhari, a donné son accord pour des frappes aériennes contre les bandits, les kidnappeurs et les voleurs de bétail qui opèrent dans les zones forestières situées entre le nord et le centre du Nigéria.

La décision du président Buhari fait suite aux attaques menées samedi par des hommes armés qui se sont soldées par la mort d’au moins 11 personnes et le kidnapping de quatre femmes dans l’État du Niger.

Selon la presse nigériane, le président Buhari qui qualifié de “désastre” les attaques répétées au Niger, à Kaduna et à Zamfara, a par la même estimé que les frappes aériennes “restent la meilleure option en raison du mauvais état des routes dans les zones constamment ciblées”.

Pour le chef de l’Exécutif Nigérian, les frappes aériennes viendront en appui aux troupes au sol déjà déployées dans lesdites zones.

Actuellement, une base de ravitaillement en carburant a été érigée à Minna, la capitale du Niger, pour soutenir les opérations.

Début janvier, au moins six personnes ont été tuées et cinq autres blessées lorsque des individus armés ont attaqué des villages dans l’État de Kaduna.

©Magazine24


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*