Mike Pompeo en Angola et Éthiopie après le Sénégal


Après Dakar au Sénégal où il a parlé de la lutte contre le terrorisme en Afrique de l’Ouest, le secrétaire d’état américain Mike Pompeo s’est rendu en Angola.

La lutte contre le terrorisme et l’extrémisme en Afrique de l’Ouest violent étaient les sujets au cœur de la visite dimanche à Dakar au Sénégal du Secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo qui a entamé un voyage dans certains pays sur le continent africain.

Au Sénégal, première destination de ce déplacement, M. Pompeo s’y rendait pour la première fois depuis qu’il a été promu à la tête de ce département par le président Donald Trump.

A Dakar, Mike Pompeo est surtout venu décliner aux autorités Sénégalaises la stratégie de Washington en matière de lutte contre la montée de l’extrémisme violent dans la région d’Afrique de l’ouest.

«Nous avons longuement discuté des problèmes de sécurité ici, sur le rôle des États-Unis dans ces problèmes. Nous avons clairement indiqué que le ministère de la Défense se tournait vers l’Afrique de l’Ouest pour s’assurer que nos niveaux de forces étaient corrects. J’étais ici en tant que directeur de la CIA, donc je connais très bien ces problèmes de sécurité. Nous réussirons, nous réussirons collectivement; J’en suis convaincu. “, a déclaré Mike Pompeo au terme de sa visite.

Et d’ajouter “Nous avons l’obligation d’assurer la sécurité ici, dans la région – c’est ce qui permettra la croissance économique et nous sommes déterminés à le faire”, a déclaré Pompeo. “Et je suis convaincu que lorsque notre examen sera terminé, nous aurons une conversation avec non seulement le Sénégal, mais tous les pays de la région … Nous livrerons un résultat qui fonctionnera pour nous tous.”

Après ce premier déplacement officiel au Sénégal en plus de 18 mois de fonction, M. s’est rendu en Angola avant l’Éthiopie.

L’objectif de cette tournée est pour  l’administration Trump de contrer l’influence croissante de la Chine, de la Russie et d’autres puissances mondiales en Afrique.

En Angola, un pays riche en pétrole, Mike Pompeo rencontrera le président Joao Lourenco, qui a fait de la lutte contre la corruption l’un de ses principaux chantiers.

Le secrétaire d’état américain se rendra ensuite en Éthiopie, deuxième pays le plus peuplé d’Afrique avec plus de 100 millions d’habitants et allié clé de la sécurité des États-Unis dans la Corne de l’Afrique.

©Magazine24 avec APNews


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*