Un sénateur kenyan arrêté pour incitation à la “haine”


Un sénateur kenyan a été arrêté pour incitation à la “haine” et “discrimination raciale” après une interview télévisée.

Après son interview, Ledama Olekina, sénateur de la région de Narok, a été interpellé puis conduit dans les bureaux de la Commission nationale de cohésion et d’intégration où il a été interrogé.

La commission a le pouvoir de poursuivre toute personne accusée de promouvoir la discrimination ou la violence contre tout groupe ethnique, racial ou religieux.

Dans l’interview télévisée, M. Olekina a abordé la question sensible de la restitution des terres de certaines communautés dans les régions occupées par l’ethnie Massaï.

Il s’est également prononcé contre d’autres communautés se présentant aux élections politiques dans les régions dominées par les Massaï.

M. Olekina a défendu ses propos en disant qu’il parlait au nom de son peuple qui, au fil des ans, a été opprimé par des Kenyans “privilégiés”, et leurs terres saisies par des hommes politiques “intouchables”.

Mais selon ses détracteurs, la constitution kenyane permet aux Kenyans de vivre, de travailler et de posséder des biens dans n’importe quelle partie du pays.

Certains ont averti que ses commentaires pourraient déclencher un conflit ethnique.

©Magazine24 avec BBC Africa


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*