Mozambique : une Brésilienne emprisonnée pour trafic de drogue

Une Brésilienne de 24 ans a été condamnée à 17 ans de prison au Mozambique pour trafic de drogue.

La prévenue, Ariane Monteiro Aragão a été arrêtée le 26 juin 2019 à l’aéroport international de Maputo en possession de 5,4 kg (environ 11 lb) de cocaïne. Elle avait voyagé du Brésil via l’Éthiopie.

Le jour de son arrestation, Aragão a déclaré qu’elle était venue au Mozambique en tant que touriste et ne savait rien de la drogue.

Mais lors de son procès devant un tribunal de la capitale, Maputo, elle a avoué qu’elle avait été recrutée au Brésil pour transporter les médicaments à vendre au Mozambique en échange d’environ 2 500 $ ( 1 491 829,38 FCFA ).

Lors de ses aveux, elle a également déclaré qu’elle était toxicomane et s’est excusée.

Mais cela n’a guère contribué à réduire la durée de sa peine.

Lors du verdict, le juge Rui Dauane a déclaré :  « L’accusé est une personne qui n’a pas rendu les choses difficiles. Pendant le procès, elle a admis les faits. Elle était parfaitement au courant des maux causés par les drogues. De plus, elle savait que le port et la possession de la drogue étaient illicites ».

Et d’ajouter « Nous considérons la peine de 17 ans de prison comme juste. Cependant, nous insistons pour que pendant la période d’incarcération, elle se tienne à l’écart de ce type de substances. »

Ariane Monteiro Aragão est le deuxième sujet étranger à être reconnu coupable au Mozambique de trafic de cocaïne ce mois de février.

La semaine dernière, c’est un citoyen américain de 66 ans qui a été condamné à 18 ans de prison ferme pour les mêmes raisons.

L’année dernière, le bureau de l’ONU chargé de la lutte contre la drogue a indiqué que le Mozambique était devenu un lieu stratégique par lequel transit des quantités importantes de substances illicites.

©Magazine24 avec BBC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *