En RDC, le gouvernement prêt à signer un accord avec des rebelles

Le gouvernement de la République démocratique du Congo devrait signer signer ce vendredi un accord de paix avec le Front de Résistance Patriotique de l’Ituri (FRPI) un des nombreux groupes armés actifs dans le nord-est du pays depuis près de deux décennies.

Serait-ce le signe d’un retour de la paix en Ituri ? En République démocratique du Congo (RDC), le gouvernement s’apprête à signer un accord le FRPI, qui fut un acteur majeur dans le conflit qui a déchiré la région entre 1999 et 2003.

Selon les Nations unies  ce conflit qui a duré près de quatre ans a fait environ cinquante mille morts.

L’accord de paix dont la signature est prévue ce vendredi est le résultat d’une série de dialogues communautaires entamé il y a trois ans dans le cadre du programme de stabilisation et de reconstruction de l’Est du Congo, STAREC, avec le soutien de l’ONU.

Toutefois, les miliciens posent certaines conditions avant la signature du dit accord. Ils exigences entre autres :

-une amnistie pour les combattants
-leur intégration dans l’armée ainsi que la réintégration dans la communauté, pour ceux qui le souhaitent.

Une source au sein du gouvernement a confié à la BBC que certaines des conditions ont été acceptées. Le reste sera discuté après la signature de l’accord de paix.

A en croire toujours la BBC, plus de mille miliciens attendent ensemble dans un camp avec trois mille cinq cents de leurs dépendants.

Le ministre congolais de l’Intérieur dit espérer que d’autres groupes armés déposeront leurs armes et rejoindront le processus de paix.

©Magazine24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *