Burkina : La France approuve l’extradition de François Compaore

Francois Compaore frère cadet de l'ex président burkinabè, Blaise Compaore

La justice française a approuvé l’extradition vers le Burkina Faso de François Compaore, frère de l’ancien président burkinabè, Blaise Compaore qui doit s’expliquer sur la mort du journaliste burkinabè, Norbert Zongo.

 

François Compaoré risque la peine de mort s’il est reconnu coupable au Burkina Faso du meurtre en 1998 du journaliste Norbert Zongo.

La justice française a autorisé jeudi l’extradition du frère de l’ex président, Blaise Compaore qui vit depuis sa chute en exile en Côte d’Ivoire.

François Compaoré est accusé d’avoir participé au meurtre de Norbert Zongo en 1998, qui enquêtait sur la mort du chauffeur de M. Compaoré et les restes calcinés de trois autres personnes.

Le meurtre de M. Zongo a déclenché des manifestations de masse au Burkina Faso.

Les avocats français de M. Compaoré avaient plaidé contre son extradition car il risquait la peine de mort s’il était condamné chez lui, peine qui n’existe pas en France.

 

©Magazine24


1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*