Ouganda : des prisonniers abattus


Au moins trois détenus ont été abattus samedi après que plusieurs tentaient de s’échapper disant craindre pour leur vie face à la pandémie du Covid-19.

 

Selon le Daily Monitor qui rapporte les faits cela s’est passé à la prison de la région d’Arua dans le nord de l’Ouganda.

Interrogé, le commandant des prisons de la région nord, M. George Lenga, a confirmé que les trois ont été abattus alors qu’ils tentaient de s’échapper de la prison au motif que leurs santé et vie étaient menacées par le Covid-19, la grippe virale causée par le nouveau coronavirus dans le monde.

“Ceux que nous avons pu arrêter ont dit qu’ils avaient peur d’être tués par le coronavirus car leur nombre de détenus dans les centres de détention est important. Nous sommes encore en train d’identifier ceux qui sont morts”, a-t-il déclaré.

Au total, sept des détenus ont pu être arrêtés, et un des gardiens de prison a été blessé au bras lors de la capture des évadés. Beaucoup d’entre eux se sont échappés par la rivière Enyau dans les buissons, à fait savoir M. Lenga.

“Nous avons même installé des assainisseurs et des installations pour se laver les mains dans les prisons. Nous avons un centre de santé entièrement équipé donc la raison d’être anéantis en cas d’épidémie n’a donc aucun sens”, a-t-il noté.

Pour George Lenga, les personnes en détention préventive ne devraient pas enfreindre la loi mais attendre que les tribunaux reprennent leurs activités après que la peur du coronavirus ait disparu.

 

©Magazine24


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*