64 passagers clandestins meurent étouffés au Mozambique


Au moins 64 personnes, qui seraient d’origine Éthiopienne sont mort par asphyxie dans un camion entré récemment au Mozambique en provenance du Malawi.

 

Des sources au sein du service d’immigration font savoir que le camion avait été arraisonné dans la ville de Moatize.

Mardi matin, quatorze survivants ont été découverts dans le véhicule dans la province occidentale de Tete.

Selon la directrice provinciale de la santé de Tete, Carla Mosse des enquêtes sont en cours pour déterminer les circonstances du décès des victimes.

Pour certains, elles seraient probablement décédées par asphyxie.

D’après Amélia Direito, porte-parole du Service national des migrations de Tête, le camion a été arraisonné par les agents de l’immigration après que le chauffeur a refusé d’arrêter le véhicule lorsqu’il a été interpellé.

Elle a expliqué que ses collègues avaient entendu des bruits du camion et soupçonné que des migrants pourraient être à l’intérieur.

C’est une voie de trafic bien connue des personnes qui espèrent aller plus au sud en Afrique du Sud.

Les 14 survivants seront testés au Covid-19, a déclaré Mme Direito.

Les trafiquants d’êtres humains sont connus pour emmener des migrants à travers la province de Tete depuis le Malawi

 

©Magazine24


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*