Covid-19 : le Zimbabwe ré-autorise l’usage des devises étrangères

Le Zimbabwe a ré-autorisé l’utilisation de devises étrangères pour les transactions intérieures, alors que leur usage est interdit depuis juin dernier.

 

La décision annoncée par les autorités de Harare fait suite à la pandémie du Covid-19. Elle vise à devrait aider le pays à avoir une importante qualité de devises étrangères au moment où le Zimbabwe prépare sa riposte face au coronavirus.

En effet, le Zimbabwe compte officiellement à ce jour cinq cas de Covid-19 dont un décès.

Le Zimbabwe a utilisé un certain nombre de devises étrangères depuis que l’hyperinflation a contraint le gouvernement à abandonner le dollar zimbabwéen en 2009.

En interdisant en juin dernier l’usage des devises étrangères, les autorités tentaient de reprendre le contrôle de l’économie nationale.

Dans le même cadre, jeudi, la banque centrale du Zimbabwe a aussi abaissé son principal taux directeur à 25% contre 35%. Elle a dans le même temps fixé un taux de change fixe dans le cadre des mesures visant à soutenir l’économie contre la pandémie.

John Mangudya, le gouverneur de la banque centrale, a déclaré qu’il s’attendait à ce que les banques réduisent les taux débiteurs des clients.

Le pays connaît une crise de longue date dans le secteur de la santé et les médecins ne sont revenus que récemment après une grève prolongée sur les bas salaires et les mauvaises conditions de travail.

Mercredi, les jeunes médecins ont cessé de travailler en raison d’une pénurie d’équipements de protection, qu’ils paient les expose au risque de contracter le virus.

 

©Magazine24 avec BBC Africa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *