Kenya : difficile préparation des Jeux de Tokyo de 2021 à cause du COVID-19


Le Kenya devra dépenser davantage pour préparer l’équipe aux Jeux olympiques de Tokyo repoussés à 2021 en raison de la pandémie de Coronavirus.

Le Kenya avait prévu un budget de 600 millions de shillings (environ 6 millions de dollars US) pour les jeux, contre 5,4 millions de dollars pour Rio 2016.

Amina Mohamed, secrétaire du cabinet des sports du Kenya, a déclaré que tous les athlètes doivent rester en sécurité  et pratiquer la distanciation sociale pour les entraînements individuels alors que le pays lutte contre la pandémie de COVID-19.

Le Kenya a rapporté 179 cas positifs, dont six décès et neuf guérisons à ce jour.

« Le calendrier sportif a été affecté dans le monde entier. C’est une grande perte et nous sommes tous d’accord avec ce report. Les Jeux olympiques ont été reportés, ce qui signifie que les préparatifs de nos équipes seront retardés et que cela nous coûtera cher. Cela entraînera une augmentation des dépenses pour la qualification et la formation », a déclaré Mohamed aux journalistes à Nairobi.

Mohamed a également demandé à tous les comités du pays, qui travaillent sur l’organisation de compétitions internationales, de continuer à travailler chez eux ou par des moyens virtuels.

« Nous prévoyons que les préparatifs des Jeux olympiques, le World Athletics Continental Tour Challenge et les Championnats du monde d’athlétisme des moins de 20 ans continueront leur travail mais ne se réuniront qu’une fois par mois. Mais si nécessaire, ils pourront se réunir par des moyens virtuels jusqu’à ce que de nouvelles dates soient annoncées pour les événements », a déclaré Mohamed.

À Rio, le Kenya avait une équipe de 89 athlètes, mais le chef de mission pour les Jeux de Tokyo 2020, Waithaka Kioni, a déclaré qu’ils avaient l’intention d’inscrire plus de 100 athlètes, dont 87 déjà qualifiés en boxe, volley-ball, rugby et athlétisme.

©Magazine24


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*