13 personnes tuées en Nouvelle-Écosse au Canada

Au moins 13 personnes dont un agent de police ont été tuées dans une fusillade dimanche en Nouvelle Écosse au Canada.

 

Le tireur était un homme déguisé en policier ont indiqué les autorités canadiennes. Elles précisent, c’est la fusillade la plus meurtrière enregistrée dans le pays en 30 ans.

On apprend aussi que le tireur, identifié comme étant Gabriel Wortman, 51 ans et qui vivait à temps partiel à Portapique est également décédé.

L’agent de police blessé mortellement par l’assaillant est Heidi Stevenson, mère de deux enfant. Un autre officier a également été blessé.

Jusque-là, difficile de connaître les motivations si l’on en croit la commissaire de la GRC, Brenda Lucki, qui s’est confiée aux médias canadiens.

Plusieurs corps ont été retrouvés à l’intérieur et à l’extérieur d’une maison dans la petite ville rurale de Portapique, à environ 100 kilomètres au nord de Halifax.

Dans la nuit, la police a conseillé aux habitants de la ville – déjà placée en quarantaine en raison de la pandémie de coronavirus – de verrouiller leurs portes et de rester dans leurs sous-sols.

En cause, plusieurs maisons de la région ont également été incendiées.

D’après les autorités, Wortman portait un uniforme de police et sa voiture ressemblait un véhicule de croisière de la Gendarmerie royale du Canada.

Dans un premier temps, la police a annoncé qu’elle avait arrêté Wortman dans une station-service à Enfield, à l’extérieur d’Halifax. Puis, elle a déclaré qu’il était décédé.

Pour le premier ministre de la Nouvelle-Écosse, Stephen McNeil, « Il s’agit de l’un des actes de violence les plus insensés de l’histoire de la province ».

Les fusillades sont relativement rares au Canada qui a révisé ses lois sur le contrôle des armes à feu après l’attaque de 1989. Cette année là, le tireur Marc Lepine avait abattu 14 femmes avant de suicider.

Les faits avaient eu lieu au Collège de l’École Polytechnique de Montréal.

«En tant que pays, dans des moments comme ceux-ci, nous nous réunissons pour nous soutenir mutuellement. Ensemble, nous pleurerons avec les familles des victimes et les aiderons à traverser cette période difficile », a déclaré le Premier ministre Justin Trudeau dans une déclaration écrite.

 

©Magazine24 avec APNews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *