Togo : l’opposant Agbéyomé Kodjo aux arrêts


L’opposant et ancien candidat à la présidentielle togolaise, Kodjo Agbéyomé a été interpellé mardi à son domicile.

 

Selon Me Claver N’dry, l’un de ses avocats, M. Agbéyomé a été conduit au Service central de recherches et d’investigations criminelles (SCRIC) de la gendarmerie.

Un responsable de la gendarmerie interrogé par l’AFP sous couvert d’anonymat, a été confié que l’opposant a été arrêté après avoir refusé de se présenter à la gendarmerie, qui l’avait convoqué mardi pour la troisème fois.

Mais selon les avocats de celui arrivé 2e lors de la présidentielle de février dernier, Agbéyomé Kodjo n’a pu se présenter aux deux premières convocations les 1er et 9 avril, pour des raisons de “santé”.

Mais le candidat du Mouvement Patriotique pour la Démocratie et le Développement (MPDD) a perdu la mi-mars son immunité de parlementaire.

Celle-ci a été levée par le Parlement à la demande du parquet de Lomé, pour s’être “auto-proclamé président de la République et chef suprême des armées”, appelant la nation et les forces armées togolaises à se mobiliser contre le pouvoir.

Pour le procureur, “ces propos et agissements” relèvent “des qualifications de troubles aggravés à l’ordre public (…) et d’atteinte à la sécurité intérieure de l’Etat”.

 

©Magazine24


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*