Au Burundi, la campagne électorale ouverte

© Photo d’illustration /Les Burundais attendus aux urnes le 20 mai prochain pour des élections générales

La campagne électorale en vue des élections générales du 20 mai prochain a démarré lundi au Burundi. Concernant la présidentielle à venir, le président Pierre Nkurunziza qui achève un 3e mandat n’est pas candidat.

 

La pandémie de la Covid-19 n’a pas empêché l’ouverture lundi de la campagne électorale en vue des élections générales du 20 mai prochain au Burundi.

Pour ce qui concerne la présidentielle, le parti au pouvoir, le CNDD-FDD sera représenté à cette joute Evariste Ndayishimiye. Un général à la retraite qui dirige le département des affaires militaires au sein du bureau du président sortant, Pierre Nkurunziza.

Son principal adversaire est Agathon Rwasa, candidat du parti d’opposition CNL, vice-président de l’Assemblée nationale et autre ancien chef rebelle.

Malgré la Covid-19, le Burundi n’a pas imposé de restrictions concernant les rassemblements ou les déplacements. Jusqu’ici, les activités se sont déroulées comme d’habitude et la campagne électorale devrait se dérouler dans les mêmes conditions.

Cinq autres candidats sont en lice pour la présidence. Parmi eux, le premier vice-président Gaston Sindimwo et l’ex président Domicien Ndayizeye.

Rappelons que la présidentielle sera couplée aux élections parlementaires et municipales.

© Magazine24

 


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*