Au Congo, des cas de la Covid-19 sur des sites de Total

©Photo d’illustration/ plateforme pétrolière

Le géant français de l’énergie Total a déclaré dimanche que 14 travailleurs, dont deux de ses employés, ont été testés positifs au nouveau coronavirus sur ses sites en République du Congo.

 

Selon le groupe, malgré ces cas, la production de 190 000 barils par jour n’a pas été affectée. Total a affirmé avoir activé son plan de lutte contre la pandémie après le premier cas pour assurer de la continuité de son activité.

Elle a suspendu les opérations non essentielles pour limiter le nombre de travailleurs devant veiller au maintien de sa production.

“Les sujets de contact sont systématiquement identifiés et placés en isolement pour observation. En outre, les sites sont désinfectés régulièrement et une visite médicale a lieu chaque jour pour l’ensemble du personnel”, a déclaré Total dans une déclaration à Reuters.

A ce jour, le Congo a recensé 200 personnes atteintes de la Covid-19. Huit sont décédées de la pneumonie virale depuis le premier cas déclaré le 15 mars.

On rappelle que l’un des principaux projets de Total au Congo, le projet d’offshore profond Moho, a commencé sa production en 2017.

La production de ce champ représente environ 60% de la production pétrolière du Congo dont l’économie du pays devrait se contracter à 9 % en 2020 en raison de l’épidémie de coronavirus et à l’effondrement des prix du pétrole.

©Magazine24 avec Reuters


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*