Panne nationale d’électricité en Ouganda

© Photo d’illustration /

L’Ouganda a été frappé samedi par une coupure de courant nationale dont l’origine reste pour le moment inconnue.

 

L’agence nationale de l’électricité a déclaré qu’elle avait lancé une enquête pour déterminer les causes de cette coupure.

Dans un tweet, l’Uganda Electricity Transmission Company Limited (UETCL) une agence en charge de la production et la distribution de l’électricité en Ouganda a fait savoir qu’elle avait perdu ses capacités de transmission.

“Nous avons perdu notre transmission à travers la nation, ce qui a causé une coupure à l’échelle du pays, veuillez rester à nos côtés alors que nous enquêtons sur les causes et travaillons sur la reprise du service”, a déclaré l’UETCL.

Cette coupure est intervenue avant le début d’une coupure de l’électricité d’urgence annoncée pour permettre des tests de libération d’eau aux centrales de Nalubale, Kiira, Bujagali and Isimba.

Ces tests annoncés vont durer trois jours  et s’effectueront pendant les heures de la journée.

Pour rappel, le 14 avril, l’Ouganda avait connu une coupure de courant à l’échelle du pays après que des herbes flottantes, couvrant près de 4,86 hectares, eurent perturbé la centrale de Nalubale, dans le district oriental de Jinja.

L’Uganda Electricity Generation Company Limited, une autre agence étatique, a déclaré que la coupure de samedi matin n’était pas due à des herbes flottantes mais à un autre problème sur lequel une enquête était en cours.

L’Ouganda fait actuellement face à l’élévation des eaux du lac Victoria, qui a atteint jeudi un record depuis 50 ans à 13,42 mètres.

 

©Magazine24 avec Xinhua

 


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*