Burundi : les dépouillements ont débuté

©Photo d’illustration /

Environ 48 heures après les élections générales de mercredi au Burundi, la synergie des médias révèle ce vendredi qu’Evariste Ndayishimiye, candidat du CNDD-FDD au pouvoir à la présidentielle serait en tête.

Le Burundi reste dans l’attente des résultats des élections générales de mercredi qui comprenaient une présidentielle, des élections locales et municipales.

Ce vendredi, selon les dépouillements des premiers bulletins, la synergie des médias fait savoir qu’Evariste Ndayishimiye, candidat du pouvoir à la présidentielle serait en tête.

 De son côté, l’opposition parle de fraude électorale.

En effet, selon les 12% des votes dépouillés dans les communes, M. Ndayishimiye mène avec près de 80% des voix contre 20%  pour Agathon Rwasa, le principal challenger du parti d’opposition. 

Le CNL, le parti de Rwasa, a dénoncé ces résultats faisant état de fraude électorale visant à favoriser le candidat du parti au pouvoir.

Sur twitter, le parti a donné l’exemple de la commune de Bukeye à l’ouest où “31 483 personnes se sont inscrites sur les listes mais la synergie dit que 35 216 ont voté pour le président”.

Pierre-Claver Kazihise, le chef de la commission électorale nationale, a appelé à un décompte correct des voix  au niveau communal et provincial “afin que les résultats qui seront annoncés ne provoquent pas le chaos”.

©Magazine24 avec la BBCAfrique


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*