Covid-19 : Washington ferme ses frontières avec le Brésil

Les autorités américaines ont décidé dimanche d’interdire l’entrée sur le sol américain de tous les étrangers qui se sont rendus récemment au Brésil devenu l’épicentre de la pandémie de coronavirus avec des centaines de milliers de personnes contaminées.

Cette mesure annoncée par la Maison Blanche a été rendue publique via un communiqué dispose que  » l’entrée aux États-Unis est suspendue pour les étrangers qui se sont rendus au Brésil au cours d’une période de 14 jours ».

Selon les autorités américaines, cette décision « aiderait à s’assurer que les ressortissants étrangers passés par le Brésil ne deviennent pas une source d’infections supplémentaires dans le pays ».

Le texte précise que cette mesure ne s’appliquerait pas aux échanges commerciaux.D’après la Maison Blanche, le décret présidentiel sera effectif à partir de 23H59 heure de l’Est le 28 mai (03H59 le 29 mai, GMT).Les mesures adoptées par Washington pourraient être appliquées à d’autres pays d’Amérique Latine.

Mais selon le conseiller à la sécurité nationale Robert O’Brien, les Etats-Unis « examineraient les autres pays au cas par cas ».Dimanche après-midi, environ 347.398 cas confirmés de COVID-19 ont été notifiés au Brésil avec plus de 22.000 décès.

A ce jour, les États-Unis, eux, comptent plus de 1,64 million de cas de COVID-19 et plus de 97.000 morts, selon l’université Johns Hopkins.L’administration Trump a adopté, entre autres, des restrictions de voyage vis-à-vis du Canada, du Mexique et des pays européens.

L’avis de voyage du département d’Etat américain demeure au niveau 4, ce qui signifie que les citoyens américains sont priés d’éviter tout voyage international pendant la pandémie de nouveau coronavirus.

©Magazine24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *