Covid-19 : l’OMS suspend les essais cliniques avec l’hydroxychloroquine


Évoquant des mesures de sécurité, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) vient de suspendre provisoirement les essais cliniques à base d’hydroxychloroquine sur les patients volontaires atteints du Covid-19. Ces lancés il y a plus de deux mois visaient à évaluer la sécurité et l’efficacité de médicaments contre le COVID-19.

Plus de 400 hôpitaux dans 35 pays et près de 3.500 patients ont participé à ces essais.

Mais ce lundi, Tedros Adhanom Ghebreyesus, le directeur général de l’OMS a fait savoir que par mesure de sécurité, elle suspend “temporairement” les essais cliniques menés avec l’hydroxychloroquine sur des patients contaminés par le Covid-19.

Cette décision fait suite à la publication d’une étude parue vendredi dernier dans la revue médicale The Lancet, jugeant inefficace, voire dangereux, le recours à la chloroquine et à l’hydroxychloroquine pour lutter contre le COVID-19.

Le chef de l’OMS a cependant rappelé que ces médicaments sont acceptés comme “généralement sûrs” dans le cadre d’une utilisation chez les patients atteints de maladies auto-immunes ou de malaria. Tedros Adhanom Ghebreyesus a par ailleurs indiqué que les données de sécurité seront examinées par le Comité de surveillance et de suivi des données.

©Magazine24


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*