George Floyd : l’industrie de la musique appelle à un « Black Out » mardi

©Photo d’illustration/

Alors que les manifestations de protestation contre la mort de George Floyd, se poursuivent et touchent plusieurs villes américaines, l’industrie de la musique prévoit de suspendre la diffusion de sa  musique et d’organiser une journée pour réfléchir et mettre en œuvre des changements en réponse à la mort de George Floyd et aux meurtres d’autres Noirs.

Plusieurs grandes maisons de disques ont appelé à la journée « Black Out Tuesday » au moment les protestations contre le décès de George Floyd se poursuivent aux Etats-Unis et a provoqué de l’indignation à travers le monde entier pour protester contre les meurtres d’Ahmaud Arbery et Breonna Taylor.

Les sociétés musicales Live Nation et TikTok , ainsi que la Recording Academy , ont publié sur les réseaux sociaux leur intention de soutenir la communauté noire.

“Le mardi 2 juin, Columbia Records observera” Black Out Tuesday “”, a déclaré le label Sony abritant Beyoncé, Bob Dylan, Adele et John Legend dans un communiqué. «Ce n’est pas un jour de congé. Au lieu de cela, c’est une journée pour réfléchir et trouver des moyens d’avancer dans la solidarité. »

«Nous continuons de soutenir la communauté noire, notre personnel, nos artistes et nos pairs dans l’industrie de la musique», a poursuivi la société. “Peut-être sans la musique, nous pouvons vraiment être écoutés.”

D’autres labels qui ont rejoint « Black Out Tuesday » notamment Sony RCA Records et Epic Records ; les divisions Universal Music Group Republic Records, Def Jam, UMG Nashville, Capitol Records et Island Records ; et le Warner Music Group imprime Atlantic et Warner Records . De plus petits labels indépendants ainsi que des maisons d’édition musicale et des sociétés de gestion ont également signé.

Interscope Geffen A&M d’UMG a déclaré qu’en plus de rejoindre Black Out mardi, le label de Lady Gaga et Kendrick Lamar ne sortirait pas de musique cette semaine en signe de protestation. Il s’agit du premier label à le suspendre la sortie des disc.

Le label IGA pour sa part a fait savoir qu’il soutiendra les organisations qui aident les manifestants à exercer leur droit de se rassembler pacifiquement, les avocats qui travaillent pour un changement systémique et fournira une assistance aux organisations caritatives axées sur la création d’une autonomisation économique dans la communauté noire”, indique son communiqué.

©Magazine24


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*