Alliance entre le Groupe Ecobank et JA Africa

Junior Achievement (JA) Africa et le Groupe Ecobank ont annoncé mercredi leur nouveau partenariat – « Miser sur la Jeunesse Africaine » qui exploitera la large communauté en ligne de JA, comprenant plus d’un million de jeunes adeptes des réseaux sociaux répartis dans toute l’Afrique. Le partenariat permettra d’éduquer et de mobiliser plus de 600 000 jeunes ayant des connaissances financières, dans le cadre de l’initiative Junior Savers de Ecobank qui vise en partie à accroître l’inclusion financière des jeunes Africains en utilisant les ressources mobiles/numériques de Ecobank.

L’objectif de la campagne en ligne est de donner aux titulaires de comptes Junior Savers potentiels et existants, les connaissances en littératie financière nécessaires pour comprendre et commencer à construire une culture de l’épargne dans le cadre de leurs habitudes financières personnelles. La campagne cible les groupes de jeunes, les influenceurs en ligne et les communautés ayant des connaissances sur certains concepts financiers de base.

« Notre collaboration avec JA Africa nous permettra d’avoir un impact positif sur les jeunes citoyens qui sont notre investissement dans l’avenir du continent », a déclaré Nana Araba Abban, Directrice Groupe, Banque de Particuliers à Ecobank Transnational Incorporated. La valeur pour les clients sera élargie pour inclure les concepts de littératie financière que sont : les revenus, la budgétisation, les dépenses et les opérations bancaires. JA Africa lancera la campagne pour atteindre différents groupes de jeunes au Ghana, au Kenya, au Nigeria, en Côte d’Ivoire et au Sénégal par le biais de tous ses médias sur une période de trois ans.

Pour Elizabeth Elango Bintliff, la PDG de JA Africa, « Ce partenariat avec le groupe Ecobank renforce l’engagement de JA Africa et du groupe bancaire en faveur de la littératie financière et de l’inclusion de tous les Africains, en particulier des jeunes. »

Ce partenariat contribuera largement à atteindre et à influencer le comportement de millions de jeunes non bancarisés sur le continent africain en leur donnant les compétences financières requises pour devenir des adultes financièrement informés. Selon le rapport 2018 de la Banque mondiale, les jeunes Africains sont moins susceptibles d’avoir un compte bancaire que les adultes du continent. Simultanément, ils sont plus susceptibles d’avoir un téléphone portable, de communiquer avec leurs amis et de connaître les chaînes numériques.

©Magazine24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *