Des travailleurs humanitaires enlevés au Niger

Photo. RT France : La présence de soldats français dans le Sahel de plus en plus contestée

Au moins 10 travailleurs humanitaires locaux ont été enlevés dans le sud-ouest du Niger près de la frontière avec le Burkina Faso.

Des sources sécuritaires et un responsable de l’APIS, l’organisation non gouvernementale pour laquelle travaillaient les victimes, difficile de savoir où elles ont été emmenées ni l’identité de leurs ravisseurs encore moins leurs motivations.

Selon les premières constatations, les travailleurs humanitaires distribuaient de la nourriture dans le village de Bossey Bangou mercredi lorsqu’ils ont disparu.

L’enlèvement des humanitaires membres de l’APIS, une ONG basée au Niger qui a travaillé avec le Programme alimentaire mondial des Nations Unies pendant l’épidémie de coronavirus n’est toujours pas revendiqué.

Depuis plusieurs années, l’apparition dans le Sahel de groupes djihadistes affiliés à l’État islamique et Al-Qaïda a conduit à de nombreuses exactions ponctuées par des attaques contre les civils et les forces armées.

©Magazine24


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*