Covid-19 : du matériel de l’UNICEF pour les enfants et les familles vulnérables

Au cours des quatre dernières semaines, l’UNICEF a pu envoyer plus de 50 tonnes de fournitures vitales en Afghanistan, au Burkina Faso, en République démocratique du Congo (RDC) et au Soudan à bord de 8 vols du pont aérien humanitaire de l’Union Européenne (UE).

Le pont aérien humanitaire de l’UE mis en place au début du mois de mai 2020 a pour but d’aider les pays à relever les défis engendrés par la pandémie de COVID-19 qui affecte l’acheminement de l’aide et des travailleurs humanitaires.

La cargaison de l’UNICEF comprenait des vaccins, du matériel médical et d’autres fournitures sanitaires pour aider les enfants et les familles, et pour aider les pays à maintenir les services de santé essentiels pendant la pandémie.

« Grâce à ses opérations de pont aérien humanitaire, l’UE permet à l’aide humanitaire de continuer d’atteindre les populations qui en ont le plus besoin. Ces opérations soutiennent également la livraison de fournitures contribuant à prévenir la propagation de la COVID-19. Plus de 20 vols de ce type ont été effectués à ce jour vers certains des pays les plus vulnérables », a déclaré Janez Lenarčič, Commissaire chargé de la gestion des crises de l’Union européenne.

Malgré les restrictions imposées par la pandémie de COVID-19, l’UNICEF a poursuivi son travail pour assurer la distribution et la livraison de fournitures essentielles et atténuer l’impact du confinement mondial sur la vie des enfants. Mi-mars, la capacité des vols commerciaux avait diminué jusqu’à 80 %, avec des hausses considérables des coûts de fret, rendant encore plus difficile l’acheminement de fournitures essentielles vers les pays.

Une étude récente du Lancet a indiqué que les ruptures dans les chaînes d’approvisionnement médical et la baisse de fréquentation des services de santé due à la pandémie pourraient entraîner une augmentation alarmante des décès d’enfants et de mères dans 118 pays.

La semaine dernière, du matériel médical vital est arrivé à Ouagadougou, au Burkina Faso, avec une cargaison comprenant du matériel pour combattre la COVID-19 dans le pays, ainsi que des fournitures nutritionnelles essentielles.

La cargaison du pont aérien humanitaire vers l’Afghanistan comprenait 26 tonnes de vaccins, ainsi que des fournitures liées à la vaccination pour protéger les enfants contre des maladies telles que la polio, la pneumonie, la diphtérie, le tétanos et la coqueluche. Il s’agit là d’un élément essentiel dans un pays où seulement la moitié des enfants sont entièrement vaccinés et où les services de routine ont été perturbés par la pandémie.

Les livraisons vers la RDC, où plus de 42 pour cent des enfants de moins de cinq ans sont affectés par la malnutrition chronique, comprenaient du matériel pour traiter la malnutrition infantile ainsi que d’autres fournitures médicales essentielles, notamment des kits de réanimation, du matériel chirurgical de base, des canules nasales pour l’administration d’oxygène, d’hydrocortisone, d’antibiotiques, de vitamine A et un soutien nutritionnel. Les fournitures seront distribuées aux centres de santé et aux hôpitaux de la RDC.

La cargaison destinée au Soudan contenait du matériel médical, des kits de nutrition et des fournitures scolaires pour répondre aux besoins vitaux des enfants et des familles en matière de santé, diminuer la propagation et les effets de la COVID-19 et protéger le personnel de santé et les travailleurs essentiels en première ligne de la réponse à l’épidémie de COVID-19 au Soudan.

Le pont aérien humanitaire de l’UE fait partie de la réponse globale de l’UE à la pandémie COVID-19 et vise à soutenir la réponse humanitaire dans les pays bénéficiaires afin d’atteindre les plus vulnérables, en complémentarité avec le Système des Nations unies.

©Magazine24 avec Unicef

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *