Prise d’otages dans une église sud-africaine

Au moins 200 personnes étaient toujours détenues dans une église située près de Johannesburg.

Selon la police sud-africaine des individus armés ont fait irruption à l’Église internationale de la Sainteté de la Pentecôte à Zuurbekom près de Johannesburg où ils ont abattu au moins 5 personnes.

On ignore cependant les mobiles de cette prise d’otages intervenue dans les premières heures de la matinée de samedi.

Dans un communiqué sur Twitter, la police a indiqué que trente arrestations ont été effectuées et plus de 25 armes à feu saisies. Elle précise (la police) que les preneurs d’otages étaient toujours sur les lieux mais n’a pas donné de détails supplémentaires leur nombre.

Selon la Télévision eNCA qui cite un responsable de la paroisse, sans toutefois lié la prise d’otages à ce fait, un conflit opposerait depuis quelques temps les membres de la de direction de l’église. D’après ce même responsable de l’église, environ 200 personnes seraient toujours aux mains des ravisseurs.

Selon des témoins, les assaillants feraient partie d’un groupe dissident car le directoire de l’église fait l’objet de luttes intestines depuis la mort de son ancien chef en 2016.

En 2018, une première fusillade entre membres du directoire avait été rapportée.L’année dernière, des membres de l’église avaient fait état de la disparition d’environ 110 millions de rands (6,5 millions de dollars; 5,2 millions d’euros).

En outre, le Service de police sud-africain (SAPS) a déclaré que parmi les personnes arrêtées figuraient des membres du SAPS, de la Force de défense nationale sud-africaine, du service de police du métro de Johannesburg et du Département des services correctionnels.

L’Église internationale de sainteté pentecôtiste compte environ trois millions de membres en Afrique australe.

©Magazine24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *