Situation au Mali : La CEDEAO, l’UA, l’UE et l’Onu préoccupées

Dans un communiqué conjoint, les Représentants de la Cedeao, de l’Union Africaine, de l’Union Européenne et des Nations unies au Mali ont fait part de leurs préoccupations à la suite des événements survenus ces dernières heures dans ce pays d’Afrique de l’ouest.

Des casses et autres violences marquées par des morts et blessés sont notamment survenues après le meeting du 10 juillet 2020 organisé par le M5-RFP.

Dans leur communiqué, les Représentants condamnent toute forme de violence comme moyen de règlement de crise sociopolitique.Ils condamnent l’usage de la force létale dans le cadre du maintien de l’ordre et invitent toutes les parties prenantes à la retenue et leur demandent de toujours privilégier le dialogue, la concertation et les canaux pacifiques de résolution des crises.

Ces mêmes Représentants ont fait part de leur préoccupation concernant l’arrestation des leaders du Mouvement M5-RFP, toute chose qui selon eux « ne permet pas au dialogue prôné par le Président de la République et le Premier ministre de se tenir en toute sérénité ».

« Ils invitent donc le Gouvernement à créer les conditions du dialogue politique, notamment par la libération de ces leaders » car « Ils restent persuadés que les conclusions de la récente mission ministérielle de la CEDEAO posent les bases d’une solution appropriée pour un accord politique de sortie de crise, comme l’a d’ailleurs souligné le Président de la République dans son dernier discours du 11 juillet 2020 », ont-ils déclaré.

©Magazine24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *