Angola : Un réseau de falsification de test de Covid-19 démantelé

©Photo d’illustration

Dans un communiqué vendredi, la Direction centrale de lutte contre la corruption du Service d’investigation criminelle (SIC) d’Angola a fait état du démantèlement d’un réseau de falsification des tests COVID-19.

L’opération a eu lieu jeudi dans le marché informel des Kwanzas, commune de Cazenga, aux alentours de la capitale Luanda.

Selon les autorités angolaises, le réseau produisait de faux résultats de tests sur la Covid-19 et d’autres types de documents.

Au cours de cette opération, les éléments du SIC ont procédé à l’arrestation en flagrant délit, de deux citoyens  angolais, identifiés par JJK et SMMG, âgés de 28 et 30 ans, respectivement informaticien et receveur de taxi.

Selon les autorités de Luanda, les documents contrefaits étaient vendus à des gens souhaitant se rendre à l’intérieur du pays mais bloqué faute de présenter les résultats d’un test à la Covid-19 en bon et due forme.

A en croire les services de la Direction centrale de lutte contre la corruption du Service d’investigation criminelle (SIC), le réseau exigeait une somme de 25.000 kwanzas pour la fiche de test épidémiologique et 15 mille pour le document leur permettant de circuler librement.

Cette opération a aussi permis de saisir des moyens utilisés pour la falsification des documents, dont un ordinateur, deux imprimantes et 7 preuves de test, parmi lesquels trois contenaient les résultats négatifs et quatre autres non-remplis, mais aussi 10 copies de cartes d’identité des personnes intéressées.

Des recherches sont en cours pour arrêter d’autres complices impliqués dans cette affaire.

©Magazine24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *