Mali : le président a démissionné

Featured Video Play Icon

Le président malien Ibrahim Boubacar Keita arrêté mardi 18 août 2020 à la suite d’une mutinerie orchestrée par l’Armée a annoncé dans la même soirée sa démission.

Le Mali sans président de la République depuis mercredi à Minuit après la démission du président Ibrahim Boubacar Keita.

©Photo d’illustration / Sous la pression de l’armée, le président Malien, Ibrahim Boubacar Keita a annoncé hier à minuit sa démission, la dissolution du gouvernement et du parlement

Dans une déclaration télévisée sur la chaîne publique « ORTM », l’ancien chef de l’Etat a annoncé qu’il quittait le pouvoir pour éviter un bain sang.

Dans la journée du mardi, des manifestations ponctuées par une mutinerie de l’Armée ont eu lieu à Bamako. Ces manifestations ont été suivies par l’arrestation de l’ex chef de l’Etat, du Premier ministre Boubou Cissé et d’autres personnalités politiques.

Dans la foulée, la France ainsi que plusieurs pays de la sous-région ont appelé au respect de l’ordre constitutionnel. Plus tard la nuit, la Cédéao, la Communauté Economique des Etats d’Afrique de l’Ouest a annoncé la suspension du pays au sein des institutions sous sa tutelle.

D’autres développements sont attendus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *